Le baby clash

Ce récit est écrit à 2 mains. Papa loup s'est joint à moi pour donner sa vision.

 

La sage-femme nous avait dit : « Il est important de penser au papa. Vous allez avoir un petit bébé qui va rester dans vos bras, mais il va falloir apprendre à s’en détacher pour que vous vous retrouviez en tant que couple ainsi que de faire confiance au papa pour s’occuper de bébé. »

 

L’une de mes amies m’avait dit : « Ce qui est difficile avec un enfant, c’est de se mettre d’accord sur la façon dont on veut l’éduquer et respecter l’avis de l’autre. »

 

Ces 2 phrases m’ont marquée comme vous pouvez le lire.

Je ne les comprenais qu’à moitié lorsque je les ai entendues.

 

Lors de la venue de notre petite louve. Ces phrases ont pris tout leur sens.

 

En cherchant sur le net les différents vécus de chacune au sein de leur couple suite à l'arrivée de bébé, j’ai découvert que ce symptôme post bébé avait un nom : le baby clash.

Le baby clash, c’est une phase vécue par le couple lors de la venue d’un enfant. En effet, avoir un enfant implique énormément de décisions, de changements dans le quotidien et un saut vers l’inconnu pour chaque personne du couple. Nous fonctionnons différemment en tant qu’hommes et femmes puis nous réagissons différemment aux événements de la vie en fonction de nos histoires personnelles. Cela fait beaucoup de paramètres à prendre compte. Vous ajoutez à cela la fatigue des nuits avec peu de sommeil, l’épuisement physique de la maman par le travail effectué pour faire venir au monde votre enfant et l’adaptation physiologique avec les hormones. Cela ne s’arrête pas là, nous pouvons préciser les difficultés pour allaiter, un bébé qui pleure beaucoup, le reste de la fratrie exprimant leurs sentiments difficilement, une famille peu présente ou beaucoup trop intrusive ainsi que tous les conseils ou remarques déplacées émanant de l’entourage… Bref vous l’avez compris, il y a une quantité de choses qui se produisent au même moment. Un condensé de sentiments se mélangent et nous devons les gérer. Un peu comme une cocotte-minute, on finit par exploser. Les disputes se font plus présentes. La moindre des remarques est mal interprétée ou mal énoncée ou sur le mauvais ton. Elles peuvent partir de rien et finir en feu d’artifices…. Le clash ! Celui qui vous dit que vous allez vous séparer. Cette énorme dispute que j’aurai plutôt tendance à qualifier de burnout de [devenir] parents peut intervenir très vite après la naissance de l’enfant mais également beaucoup plus tard. J’ai des amies qui l’ont vécu une bonne année après la naissance de l’enfant. Pour elles, la pression du travail s’était accumulée à tous ces sentiments.
 

Nous, nous l’avons vécu avant l’arrivée de bébé.

 

Récit de maman louve

Une phase de doute extrême: avais-je eu raison de me lancer dans la maternité ? est-ce que c’était la bonne période ? allais-je réussir à élever un enfant malgré mon histoire personnelle ? Allait-il être un bon père ? [.....]

 

Pour recevoir directement la suite de l'article, merci de remplir les informations suivantes:
 

Vous vivez *