Accoucher en maison de naissance

Nous avons souvent tendance à associer le lieu de l'accouchement à la Maternité. Pourtant, il existe d'autres alternatives pour accoucher comme dans une maison de naissance. Méline, responsable et sage-femme à la maison de naissance de la Roseraie, à Genève, a eu la gentillesse de prendre le temps de répondre aux questions que peuvent se poser les mamans en devenir.

Vous trouverez toutes les informations de contact en fin d'interview.

 

Louve : Méline, peux-tu te présenter à nos mamans louves ?

Méline : J'ai fait mes études de sage-femme à la Haute Ecole de Santé de Genève puis je me suis formée en acupuncture générale et obstétricale à Genève. J'ai travaillé à la maternité de l'hôpital de Saint Julien en Genevois en France une petite année puis aux HUG pendant 5 ans et à la Maison de naissance la Roseraie depuis 2015. Je suis mère de 2 enfants nés à la maternité des HUG et à la Roseraie.

L: Qu’est-ce qu’une maison de naissance ?

M: C'est un lieu où l'on accueille les futurs parents pour les préparer à une naissance naturelle, suivre leur grossesse physiologique et les aider lors de l'accouchement et les préparer au retour à la maison au post partum. Nous sommes une association, les sages-femmes indépendantes sont mandatées par l'association pour y fournir leurs soins auprès des patientes/parturientes. Nous essayons de rendre ce lieu le plus propice à la parentalité respectée.

L: Combien êtes-vous dans l’équipe ?

M: Il y a 15 sages-femmes dans l'équipe mais toutes ne sont pas actives en même temps, il y a des congés sabbatiques, des congés maternité, etc...

L: Est-ce que les sages-femmes de la maison de naissance travaillent exclusivement pour la maison de naissance ?

M: Non, nous sommes toutes indépendantes, c'est-à-dire que nous pouvons travailler pour notre compte seulement ou à l'Arcade des Sages-Femmes de Genève par exemple.

L: Est-il possible de venir visiter la maison de naissance et rencontrer l’équipe ?

M: Bien sûr et c'est même indispensable! Les visites se font sur RDV deux fois par mois un mardi et un samedi. Chaque couple rencontrera l'équipe entière lors d'une réunion mensuelle en fin de grossesse.

L: De combien de salles de naissance disposez-vous ?

2 salles de naissance et 2 voire 3 chambre de post-partum.

L: Quelles méthodes alternatives proposez-vous ?

M: Nous travaillons avec l'acupuncture, l'homéopathie, l'aromathérapie, le Tens®... Notre formation de sage-femme nous a enseigné les bases du massage, changement de position pendant le travail de l'accouchement et chacune de nos salles de naissance dispose d'une baignoire d'accouchement, de ballons swissball, de lianes pour la suspension et d'un siège Maya.

L: Est-ce que l’assurance de base couvre l’accouchement en maison de naissance ?

M: Oui! La Maison est inscrite sur la liste hospitalière genevoise et répond aux critères de la LAMAL donc tout est pris en charge (suivi prénatal, accouchement, séjour, suivi postnatal à domicile)

L: En fait quelle est la différence entre accoucher chez soi plutôt qu’en maison de naissance ?

M: C'est une question assez personnelle, chaque couple peut y voir différents avantages ou inconvénients. Je dirais que c'est assez similaire en terme de prise en charge, dans les 2 cas c'est un accouchement géré par les sages-femmes donc non médicalisé et naturel (pas de péridurale ou de provocation par exemple). Les différences les plus importantes: la proximité avec la maternité des HUG en cas de transfert (300m), la possibilité d'accoucher dans une baignoire de naissance, profiter de l'expérience d'une grande équipe de sages-femmes, différencier son lieu de vie avec le lieu de la naissance de l'enfant, se reposer quelques jours avant de retourner à la vraie vie familiale à la maison? Plusieurs de nos sages-femmes étaient auparavant des accoucheuses à domicile et transmettent au reste de l'équipe cette expérience riche.

 

La maison de naissance

 

L: Quelle est la durée de séjour à la maison de naissance ?

M: 2 nuits après la naissance...

L: Est-il possible de passer plus de temps ?

M: .... ou plus si besoin (problème d'allaitement, raison médicale)

L: Est-ce que nous sommes seules dans notre chambre ou devons-nous la partager ?

M: Les chambres sont à partager avec la papa ;-) et le nouveau-né en cododo.

L: Est-ce que la maman se retrouve dans une salle de naissance « médicalisée » ou l’esprit est plus « comme à la maison » ?

M: Tout le matériel médical nécessaire est rangé dans des placards pour le rendre invisible à la femme qui accouche.

L: Pourquoi les mamans choisiraient-elles d’aller en maison de naissance plutôt qu’à la maternité ?

M: Parce qu'elles ont confiance en elles et en leur bébé et souhaitent se donner un maximum de chance de mettre au monde leur enfant de manière naturelle, parce qu'elles souhaitent un suivi de grossesse et post-partum à domicile personnalisé et global, parce qu'elles ont conscience qu'elles ont besoin d'un lieu chaleureux dans lequel elles se sentent en sécurité pour accoucher. Je précise que nous ne pouvons suivre que des femmes en bonne santé avec une grossesse sans facteur de risque. Chaque situation pouvant évoluer au fil de la grossesse, les patientes sont informées dès la 1ère consultation qu'un arrêt de suivi sera proposé en cas d'apparition de pathologies et ce pour la sécurité des mamans et des bébés. Le suivi du post-partum à domicile par contre est continué.

 

 

L’accouchement

 

L: Proposez-vous des cours de préparation à l’accouchement ?

M: Oui c'est une évidence que nos couples doivent être préparés pour cette naissance naturelle hors milieu hospitalier. Nous proposons des cours en petits groupes pour les parents d'un 1er enfant à venir, d'un 2ème ou Xème bébé, un cours en groupe pour se préparer avec l'hypnose et aussi un cours de yoga prénatal et postnatal.

L: Combien de sages-femmes sont présentes lors d’un accouchement ?

M: 2 systématiquement.

L: Y’a-t-il la présence d’un gynécologue ou les sages-femmes font tout le travail ?

M: Aucune présence médicale pendant le travail. Si nous avons besoin d'un médecin nous effectuons un transfert avec le 144 ou en chaise roulante si ce n'est pas urgent.

L: S’il y a un souci durant l’accouchement demandant une prise en charge plus importante, comment cela se passe-t-il ?

M: Nous avons tout le matériel de réanimation adulte et enfant dans les salles de naissance et sommes formées à l'utiliser en cas d'urgence, nous avons également les médicaments et perfusions nécessaires en cas d'urgence pour palier l'arrivée du 144 et du cardiomobile.

L: Est-ce que l’hôpital est averti en amont lorsqu’une maman vient accoucher à la maison de naissance ?

M: Non, on ne les appelle qu'en cas de transfert et la collaboration se passe très bien.

L: Est-il possible d’accoucher dans la baignoire ?

M: C'est 50% de nos naissances qui se font dans le bain.

L: Est-il possible d’avoir une péridurale si la maman la réclame ?

Oui si la mère arrive au bout de ses limites nous organisons un transfert vers la maternité.

L: Si j’ai eu des complications durant ma grossesse, puis-je toujours venir accoucher en maison de naissance ?

M: C'est à discuter au cas par cas, cela dépend des complications.

L: Si mon bébé se présente par le siège, est-ce que je peux venir accoucher chez vous ?

M: Oui si une version par manoeuvre externe est effectuée par un gynécologue à la maternité à 37 semaines d'aménorrhées et qu'elle a réussi!

L: Lors de l’accouchement, acceptez-vous qu’il y ait plusieurs personnes de la famille ou n'est-ce réservé qu’au papa ?

M: Nous sommes très ouvertes et oeuvrons pour que la femme puisse être entourée par qui elle le désire.

L: Travaillez-vous avec les doula ?

C'est arrivé de rares fois, la collaboration a été excellente. Je dirais que notre suivi de grossesse et notre présence bienveillante au moment de la naissance se rapprochent du soutien offert par une doula donc les femmes n'en ressentent pas vraiment le besoin.

L: A quelle distance se trouve l’hôpital le plus proche ?

M: 300m

L: Transférez-vous les mamans toujours au même hôpital ou ce sont elles qui choisissent ?

M: Toujours aux HUG.

L: S’il y a un souci avec mon bébé, est-ce qu’il y a le matériel médical présent sur place pour le prendre en charge ?

Oui!

 

Suivi post-accouchement

 

L: Avez-vous un suivi particulier pour les mamans après leur accouchement ?

M: Nous essayons de ne pas empiéter sur leur rythme naturel mais nous effectuons tout de même les surveillances inhérentes à un accouchement par voie basse et aux débuts de l'allaitement maternel. Nous proposons nouvellement la fermeture du bassin après la naissance et nous collaborons également avec une sage-femme qui offre des massages post-nataux à la mère et aussi au père.

L: Vous déplacez-vous à domicile pour les contrôles post-partum ?

M: Oui! Nous suivons nos propres patientes chez elles pour les aider dans leur nouveau rôle, effectuer les surveillances obstétricales et surtout les aider dans la mise en place de l'allaitement.

 

 

Si vous avez des questions supplémentaires ou si vous êtes intéressée d'accoucher en maison de naissance, vous pouvez contacter Méline et son équipe:

Maison de naissance La Roseraie

3 chemin du Châtelet

1205 Genève

Téléphone: 022 321 51 27 du lundi au vendredi de 13h à 18h.

Email: info@maisondenaissancelaroseraie.ch

 

Crédit photo: The first hello project

 

Ces articles peuvent vous intéresser :

- Un métier autour de la maternité : L'hypnothérapie

- Nutritionniste pour les futures et jeunes mamans

LouveComment